KIA depuis longtemps est connu pour les 7 ans de garanties accordés sur ses véhicules neufs et pour la fiabilité de ses modèles. D’ailleurs il est évident que le premier élèment est le corollaire du second.

Bravo à Kia pour la variété de sa gamme, pour son dynamisme commercial et pour ses « cadeaux » commerciaux comme dernièrement 7 ans d’entretien pour 1 euro seulement.

Cependant, sur ce dernier point, il ne faut pas s’y tromper, de telles promotions permettent de ne pas accorder de remises sur le prix. Tous les « cadeaux » sont mis bout à bout pour éviter de parler remise sur le produit vendu.

Kia se lance à son tour de façon intensive dans la communication avec la LOA et la LLD.

Nous allons décortiquer la LOA. Sachant que la LLD est une opération beaucoup plus risquée que la LOA, la démonstration qui suit devrait vous convaincre de ne signer ni lune ni l’autre.

D’abord un préambule : le site Internet sur lequel nous avons repris nos informations, indique KIA Finance. Cet entité n’existe pas , nous voulons dire… n’existe pas  avec un numéro d’identification Siren spécifique. C’est un Département du CGL filiale de la Société Générale, basé dans le Nord de la France.

Sur le site KIA.com, dans les mentions légales, il est indiqué un hébergeur du site basé au Luxembourg, mais on ne trouve pas le nom du directeur ou du codirecteur de la publication et éventuellement les responsables de la rédaction comme la loi. Cela signifie sûrement, sous peine d’infraction, que le site Internet n’est pas soumis au droit français. Cela ne rend pas plus claire l’information due aux consommateurs.

La démonstration qui suit, justifie, de toute urgence, une nouvelle législation sur les toutes locations faîtes à des souscripteurs particuliers, et que les modifications légales soient réalisées par des professionnels compétents et indépendants.

Pour l’instant, reprenons l’offre LOA figurant sur le site.

LOA sur un véhicule KIA Sportage Révélation 1,6 L essence GDi 135 ch ISG BVM6 4x2

Prix 24 650 € TTC au 01/01/2014

Apport placé en 1er loyer majoré à 3 900 € TTC (donc irrécupérable),

suivi de 48 loyers mensuels de 299 € TTC.

Vous pouvez restituer votre Kia Sportage selon les conditions prévues au contrat ou l’acquérir en levant l’option d’achat.

Option d’achat : 10 900 €.

Montant total dû avec achat en fin de contrat : 29 162,56 € dont frais de dossier étalés du 2e au 4e loyer : 739,50 €.

Nous pouvons recompter pour être certains des chiffres communiqués

Apport :                       3 900 €

Total des 48 loyers :  14 352 €

Option d’achat :        10 900 €

Frais de dossier :            739 €

 

Total :  29 891 €   Erreur !!! Hé bien non ! Ce n’est pas 29 162 € comme indiqué dans l’offre sur Internet.

La différence semblerait provenir des frais de dossier non comptabilisés. Nous voulons bien que ces opérations soient mal encadrées par la législation mais ici, il y a une erreur intolérable. Un financier qui ne sait pas compter, surtout pour donner son prix, est à fuir au plus vite.

Ce qu’il faut dire aussi : 

-       Si vous vous portez acquéreur du véhicule en fin de contrat vous aurez à payer le prix d’une nouvelle carte grise, car la première carte grise que vous avez également déboursée était au nom du loueur et il faudra donc effectuer le changement.

-       Si vous n’avez pas souscrit l’option payante de la perte financière (qui n’est même pas évoquée dans la publicité) et que vous avez un sinistre total, vol incendie ou épave, vous perdrez la tva car l’assureur qui rembourse une société commerciale ne la rembourse qu’hors taxes.  Cette dernière vous réclamera la TVA qui sera une perte sèche pour vous.

-       En parlant de TVA, si celle-ci augmentait en cours de contrat (4 ans c’est long !) vos loyers augmenteront d’autant. D’ailleurs quand la TVA est passée de 19,60 à 20 %, tous les loyers en France ont subi la hausse, certes celle-ci était minime mais cela ne sera peut être pas toujours le cas.

-       Si vous rachetez votre LOA avant la fin du contrat, sachez que vous paierez une pénalité de 4% (en général au minimum) du solde restant dû. Les valeurs de rachat intermédiaires ne vous sont données qu’après la livraison du véhicule dans la plupart des cas. L’incidence sur le TAEG virtuel est « colossale ». De plus, si vous avez effectué plus de 60 000 km pendant 4 ans, vous aurez à débourser les kilomètres supplémentaires. (Le tarif ne figure pas dans la publicité mais cela est légal)

-       Puisque nous avons abordé la notion de TAEG, nous allons comme d’habitude calculer le TAEG équivalent, puisqu’en location, il n’y a aucune obligation de communiquer une indication de taux. C’est le flou total. Comme depuis quelques temps, le nouveau sport de certains loueurs est de facturer des frais de dossiers exorbitants (Nous n’avons pas trouvé d’adjectif supérieur) nous avons donc calculé le TAEG d’un prêt réel de 20 750 € (apport déduit) remboursable  en 48 mensualités de 299 € et une dernière de 10 900 € dont le coût réel avec les frais de dossier est de 29 891 €. Le TAEG virtuel équivalent ressort à 8,12 %.

Aujourd’hui on trouve des crédits voitures aux alentours de 4,50 % de Taux fixe sans frais de dossier, car les frais dossiers sont perdus définitivement par le Client, contrairement aux agios restant à courir qui sont déduits si l’on solde par anticipation.

A titre d’exemple, 20 750 € prêtés sur 72 mois à 4,50 % de taux génère une mensualité de 329,39 € pour un coût global de 2 966,08 € sur 6 ans si vous allez jusqu’à la fin (Bien moins couteux que la LOA qui est à 5 241 € sur 4 ans ! Si vous soldez votre crédit le 49ème mois, le montant sera de 7 245,37 € qui est bien inférieur à la valeur de rachat en LOA qui est de       10 900 €.

Conclusion : On pourrait en rajouter encore mais la preuve est déjà faîte que les locations sont plus couteuses, moins sécurisées, plus opaques, plus dangereuses que les crédits classiques. Cet exposé est technique mais si on prend la peine de le lire posément avec un ami ou un membre de sa famille, on s’apercevra qu’il délivre la plupart des pièges des ces opérations. N’oubliez pas que sur ce site, nous répondons à vos questions et pouvons vous apporter des précisions ou des solutions. Ce blog est une croisade contre les nébuleuses des financements. Nous espérons qu’il vous sera profitable.

Cordialement à tous.

PS Un dernier mot sur la LLD proposée par le CGL sur le même modèle en diesel. La différence essentielle est que vous ne pourrez jamais racheter le véhicule, vous paierez bien sûr les éventuels kilomètres excédentaires et la remise en état de carrosserie, intérieur et pièces moteurs. Ne croyez pas pouvoir rendre une voiture avec des pneus usés à 70 % car des pneus neufs vous seront facturés. Pour finir, nous préciserons que bien que le véhicule soit diesel, vous n’aurez, au même prix que 60 000 Kms contractuels alors que la norme diesel est de 25 000 km par an, soit 100 000 km pour les 4 ans.

Nous répétons que la LLD est au crédit, ce que les crédits revolvings sont aux crédits classiques… c’est à dire une destination à 4 ans sans visibilité contrairement aux slogans habituels sur ces produits : Louer c’est plus simple, une voiture neuve tous les 2 ans, ne payez pas la voiture mais son usage, pas de soucis de revente… Si justement !!! C’est bien d’avoir des soucis de revente !!! Quant à la marge finale de ces établissements elle est encore bien plus élevée qu’il n’y paraît mais … c’est une autre histoire.

Rappel, le site « jelivremonhistoire.com » met à votre disposition gratuitement, le livre : « Le crédit conso décodé (Les pièges à éviter, Barèmes, Conseils) en format Pdf. Il suffit de cocher j’achète ce livre maintenant et suivre les indications. Il est totalement offert sur simple demande. Le prix est référencé à 0 €.

http://www.jelivremonhistoire.com/livre/1194-le-credit-conso-decode-les-pieges-a-eviter-baremes-conseils.html