Financer son véhicule avec le Crédit Agricole

Sur Internet, le site du Crédit Agricole donne des renseignements sur « le financement de son véhicule ».

Détaillons les bons conseils et la perception du crédit chez ce banquier.

Le Prêt Affecté

1.     « Comme en immobilier, pour l’achat de votre voiture, plus votre apport personnel est important, moins vous aurez à emprunter. » En voilà une belle porte ouverte enfoncée par ce banquier. Quelle nouveauté ! Qui l’eût cru ? Comment est-ce possible ? Plus on verse du comptant pour l’achat d’une automobile… moins on emprunte ? Merci Crédit Agricole pour cette information capitale…

2.     « Vous ne commencez le remboursement qu’à compter de la livraison du véhicule » Faux ! On rembourse un mois après la livraison du véhicule… C’est du crédit !

3.     « Plus la durée est longue, plus le montant des mensualités diminue mais plus le coût total du crédit augmente » Nouvelle porte ouverte enfoncée par le « Père Noël de l’information Client ». Plus le crédit est long plus les agios sont élevés… quelle information capitale ! Et plus on choisit une durée longue…plus le montant de la mensualité diminue ! C’est du délire !!! Quel professionnalisme !

Le Prêt Classique

Ce que le Crédit Agricole appelle un Prêt classique est en fait un Prêt Personnel. C’est le Prêt habituel des Banques. C’est à dire que l’on finance une voiture…sans dire que c’est une voiture. Gros avantage pour la Banque…Elle reste étrangère à tout litige entre l’acheteur et le vendeur, d’où l’appellation Prêt Classique qu’il vaudrait mieux appeler prêt habituel chez nous pour lequel la protection du Client au niveau du crédit est ...nulle!

Le Prêt « Ballon »

« Le principe est celui de la location » Faux ! La seule comparaison est que l’on minore les mensualités du souscripteur qui se retrouve ensuite à payer, quelques années plus tard, une « grosse » mensualité qu’en général il ne peut pas payer… Curieux qu’une banque mette à son menu le crédit ballon. C’est un conseil pour un suicide financier sauf cas prévu d'une rentrée d'argent certaine en montant et en date.

« Le Crédit Ballon n’a pas que des avantages » Encore heureux qu’ils le reconnaissent, ils écrivent : « le concessionnaire ne reprend la voiture qu’à certaines conditions (kilométrage à ne pas dépasser) et le coût final du crédit est parfois plus élevé que dans les autres solutions. » Et , ils rajoutent dans cette rubrique : « Ce type de crédit peut vous intéresser si vous souhaitez rouler dans des véhicules neufs et en changer souvent. » Avec ces opérations ruineuses qui ne visent qu’à endetter des Clients incapables de s’offrir un crédit sain et normal, on ne voit pas comment ces derniers pourraient en « changer plus souvent ».

La Location avec Option d’Achat

« Un budget auto mensualisé et tout compris qui séduit de plus en plus les Français. » Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... Si on était un peu plus professionnel sur le sujet…évidemment…

La Location Longue Durée (LLD)

« Ce type de crédit-bail fonctionne de la même façon que la LOA, sauf que vous rendez la voiture à la fin de la période de location, sans possibilité de l’acheter. Cette formule est plutôt destinée aux professionnels. Les mensualités sont identiques à celles de la LOA. » Encore 2 erreurs ! Il suffit de regarder la publicité médiatique pour constater que les offres des Constructeurs vers les particuliers sont principalement axées sur la LLD. Gros danger pour les uns et grosses ventes pour les autres. Enfin, la mensualité en LLD est moins élevée car le client ne récupère jamais son véhicule mais il a droit à toutes les contraintes et à tous les risques de ces opérations toxiques pour un particulier standard.

Le Crédit Agricole oublie de préciser qu’en LLD, le client ne bénéficie pas de la protection du Code de la Consommation, pourtant il en faisait mention au début de son information sur le crédit.

Que peut-on dire quand on lit de tels écrans sur Internet ?… que l’on avait sûrement des pages à remplir… Ces informations n’apportent rien au lecteur tant elles sont simplistes et peu professionnelles. Elles auraient même tendance à banaliser des opérations dangereuses de toute évidence. Le Crédit Aigri colle !!!